Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

L'étonnante aventure de la cochenille mexicaine (16e-21e siècles) 2016 à Lorient - Artisanat / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : Musée de la Compagnie des Indes, Musée d'art et d'histoire de la Ville de Lorient Publié le 02/11/16 | Vues : 110

L'étonnante aventure de la cochenille mexicaine (16e-21e siècles) 2016 à Lorient / Artisanat

Evènement passé.

Le mardi 08 novembre 2016 à Lorient (56).

Conférence


La couleur rouge, hautement symbolique, était essentiellement produite en Europe en utilisant des coquillages (murex), des plantes (garance) et des insectes « récoltés » dans l’espace méditerranéen (vermillon) ou en Europe orientale (cochenille de Pologne).
Au 16e siècle, la cochenille mexicaine ou grana, insecte élevé sur les plateaux de la région d’Oaxaca et longtemps confondu avec une graine végétale, parvient en Europe. Elle se hisse rapidement parmi les colorants les plus recherchés par les teinturiers et l’élite marchande à savoir les négociants. Le grand pouvoir tinctorial du produit et la solidité des couleurs obtenues de l’orangé au violet en passant par l’écarlate et le cramoisi rendent compte de sa haute valeur commerciale (après celle des métaux précieux) à l’origine de spéculations et arbitrages bancaires sur les grandes places européennes.
Cet étonnant produit atlantique, qui se substitue alors à un produit méditerranéen, est destiné aux manufactures européennes mais également au marché asiatique (via le Levant) sous forme brute ou de tissus teints. A la fin du 18e siècle on observe des tentatives d’acclimatation et d’élevage du produit dérobé à Saint-Domingue, puis en Italie du sud et en Asie. Toutefois son introduction, avec le soutien de l’Etat (Espagne et France), est surtout importante au début du 19e siècle aux Canaries et en Afrique du Nord. La production de colorants de synthèse dans la seconde moitié du 19e siècle provoque l’effondrement de l’utilisation de la cochenille qui retrouve toutefois, mais de façon marginale, de nouveaux usages aux 20e et 21e siècles.

Par Gilbert BUTI, Professeur émérite des universités
(Aix-Marseille Université)
Débute à 18H30
81 rue Amiral Courbet, 56 lorient


Commenter

En savoir plus
Partager :
Facebook
Commentez L'étonnante aventure de la cochenille mexicaine (16e-21e siècles)
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre, cliquez sur la zone date-heure du tweet.